De l’eau, rien que de l’eau et du soleil!

Prend çaaaaaa!

C’est absolument salvateur ce parc. De l’ombre, de l’eau propre, aucun risque, plein d’enfants, des parents décontractés, des rires… La vie est belle!

Et au milieu, la toute petite qui pique leurs jouets aux grands tellement intimidés par son regard noir de chez noir quand ils tentent de récupérer leur bien… qu’ils les lui abandonnent… se précipitant pour les récupérer quand elle daignera s’en désintéresser.

Une heure et demie à glousser, galoper, sauter dans les jets d’eau non stop… les soirées sont généralement très calmes et vite expédiées après ça!

 

Et chez toi alors?  Comment tu la combats la canicule?

(et pas de mauvaise rime le frère, je t’ai vu venir… merci.)

La toute petite

Il y a quelques temps encore, il lui suffisait d’une cuillère et d’une tasse pour l’occuper… aujourd’hui, c’est un crayon et un support quelconque qu’elle va se trimbaler dans la maison pour se poser dans un coin et « dessiner ». Il faut surveiller de près… je n’aime pas la voir se balader avec un crayon… Ça me fait peur, les pires accidents me passent par l’esprit. Et puis en plus, on la retrouve sans arrêt peinturlurée…

C’est un petit bout de femme heureux, qui rigole et fait des blagues, joue à cache cache et adore les câlins. Quand elle est dans les bras de son père et qu’elle tend un bras pour le poser autour de mon cou et m’attirer ainsi dans un câlin à trois, je fonds ♥

Elle mange bien, dort beaucoup, se laisse tartiner de crème solaire sans broncher, va chercher ses chaussures quand c’est l’heure de partir et les range quand on les lui enlève. Elle grimpe partout pour s’y asseoir comme une grande, fait la ronde avec ses sœurs et ne rate AUCUNE occasion de se carapater dans les escaliers, la bougresse… elle a le vilain défaut de se jeter par terre en hurlant si quelque chose ne lui va pas… oui, ce style de gosse oui, tu vois très bien. Je l’ignore ostensiblement et je change de pièce en espérant lui montrer la hauteur de mon indifférence à de telles pitreries en croisant les doigts que ça suffira à la décourager… n’empêche que vivant les fenêtres ouvertes en ce moment, les voisins doivent souvent se demander si je l’égorge pas régulièrement un peu…

Bref, ce petit numéro trois, c’est que du bonheur, vraiment! D’ailleurs, comment qu’on fait pour se dire d’arrêter les bébés après ça, hum???

En vrac (+ vidéo!)

Je ne me maifeste pas beaucoup hein?

Pourtant, ici, tout va bien (on ne parlera pas de la vague de gastro) Les températures ont bien baissé, mais la vie reste belle.

Lili a encore 2 semaines avant les vacances et le rythme scolaire est encore en place. On sait quand même où trouver la fraicheur quand on en a besoin!

Il y a les fontaines du parc, idéales avec un petit bout!

La petite picine du coin

Lili a passé son examen de danse dans un cadre superbe:

Les portes sont fermées au public pendant l’examination, mais elle en est sortie le sourire aux lèvres, toute jolie avec sa coiffure de pro et son tutu 🙂 Les résultats ne seront connus que fin août, mais elle passe déjà dans le cours suivant: éducation rythmique et folklorique où elle dansera avec des chaussures à léger talon et une longue jupe noire à rubans. La classe.

Le 25 juin, c’était aussi son anniversaire! 7 ans déjà! tu te rends compte? 7 ans!

J’avais fait des brochettes de fruits surmontées d’un marshmallow pour l’école:

(Myrtilles, raisins, framboise)

Des invitations pour la fête thème « danse classique » le week-end:

((idée trouvée ICI))

D’ailleurs, toutes les petites invitées ont répondu présent, en rose et en jupettes, c’était une explosion de mignonitude aiguë dans la maison, c’était adorable.

Elles étaient 9 en tout avec Maya. Et j’avais demandé à ma Baby-Sitter de venir me seconder avec Lou.

Cette année, je n’avais pas le courage de faire de très gros gâteau, sachant que généralement, le mal qu’on se donne n’est pas à la hauteur du plaisir donné… j’ai opté pour une pyramide de Donuts couverts de bidules roses que j’avais commandés la veille à la boulangerie, un plateau de baies (myrtilles, fraises, raisin, framboises), un gros gâteau marbré tout simple mais avec de jolies bougies torsadées, une assiette de bonbons et des bouteilles d’eau individuelles avec leur nom dessus.

Comme activités, Lili avait demandé une chasse aux trésors dehors, elle voulait une vraie épopée, une grande ballade. Alors on lui a organisé ça malgré le gros orage, les petits messages tous soigneusement enfermés dans un petit pot en verre pour les protéger… et coup de bol, en deuxième partie d’après-midi, c’est sous un magnifique soleil qu’elles sont toutes parties accompagnées de l’homme pour chasser le trésor judicieusement « caché » au milieu du jardin par moi même après leur départ: une grosse piñata en forme de « 7 » (achetée, pas eu le courage de fabriquer un truc à détruire…). J’ai pu ranger les vestiges du goûter et mettre la table pour le repas, parce que ça se fait beaucoup ici, de leur servir un plat chaud pour clôturer un anniversaire avant que les mamans viennent les récupérer.

Après l’explosion de piñata à coup de manches à balais, après des jeux autour de la danse, du maquillage et des déguisements à gogo, elles ont donc avalé une petite assiette de spaghettis bolo pour rentrer chez elles ensuite, guillerettes, Lili aussi ravie que les autres!

Promis dans les jours qui viennent, je te montre aussi comme la toute petite a bien grandi!