Merci ♥

Après avoir fait tout le possible et imaginable faisable pour survivre à cette montée de lait frôlant le surnaturel, je commence enfin a pouvoir allaiter sans me mettre à pleurnicher…

Je remercie particulièrement:

  • la feuille de chou mise 15 minutes au congélo avant utilisation directe sur les zones enflammées pour décongestionner (c’est encore mieux que le cataplasme de fromage blanc!),
  • le gant chaud avant la tétée pour détendre les tissus et faire couler le lait « tout seul » évitant ainsi que Lou n’aspire comme une dingue et me fasse mal…
  • Les compresses cicatrisantes « Multi-Mam »,
  • La tisane de menthe en boisson unique pour freiner la production de lait,
  • L’homme qui se levait avec moi dans la nuit pour me soutenir moralement lors des tétées du côté droit qui était particulièrement douloureux et reste encore très sensible.

La sage-femme est passée pour confirmer: bientôt, les douleurs ne seront plus qu’un mauvais souvenir!

Lou a pris son premier bain hier, totalement zen et elle a dormi tout le reste de la journée, KO. Elle a dépassé son poids de naissance et pèse maintenant 3kg230. Elle est pas contrariante, elle a juste besoin de tétouiller beaucoup et longtemps avant de s’endormir la nuit et dans mes bras en peau à peau de préférence… Elle me fait fondre cette toute petite ♥

Hop, en pyj et lunettes, pas maquillée ni coiffée, mais Lou est tellement chou là- dessus ♥

 

PS: merci à toi pour tous les gentils messages de bienvenue pour Lou!!!!

Physiologiquement parfait

En fait, c’est vrai que cette naissance a été parfaite. Tout s’est passé comme il faut, comme on l’espère, comme je voulais.

Les contractions on commencé à J – 1, le lundi 24.03 à environ 5h00 matin en direct live sur le blog 😀 .

Déjà, ça, c’est quelque chose que je voulais découvrir: les petites contractions. Aussi bien pour Lili que pour Maya, la poche des eaux ayant percé en premier, les contractions furent très fortes dès la première. Pour Lou, tout a commencé doucement. J’ai pu prendre une douche, déjeuner, passer sur le blog, réveiller mon petit monde, organiser la journée avec l’homme et Mimi Framboise et même accompagner Maya au Kindergarten avant de partir à la maternité. Le tout accompagné de contractions, mais sereinement, sous le soleil – comme j’imaginais.

Vers 9h00 à la maternité, on me confirme les contractions, mais côté naissance, rien n’a encore bougé. Le col n’est ni souple, ni ouvert. On m’envoie donc promener au soleil avec l’homme et quelques cachets homéopathiques devant faire avancer le travail…

En passant, la question qui tue et qui m’a presque ruiné l’accouchement de Maya: « vous avez été aux toilettes? » – Ma pauvre sage-femme n’a pas dû comprendre pourquoi je lui ai beuglé ma réponse de façon triomphante » OUAIIIIIIS!!! 3 FOIS!!! »

Et PAF, encore un truc que je voulais bien réussir dans cet accouchement: ne pas me faire emm***** 🙂

Nous nous promenons donc. On déplace la voiture, on monte mes sacs dans la chambre, le tout sous le regard quand même vachement inquiet de tous ceux qu’on croise. C’est vrai qu’on est pas habitué à la vue d’une femme sur le point d’accoucher qui a des contractions. Le plus cocasse était que le lundi matin, c’est la journée inscriptions pour les futures mamans et il y avait une file d’attente dans le couloir qui mène aux salles d’accouchement. Dans un silence interloqué et visiblement très très inquiets, ils se plaquaient tous loin de moi contre les murs comme si j’allais accoucher d’une seconde à l’autre, là, par terre, en hurlant.

Sans pour autant êtres invivables, les contractions se font quand même de plus en plus fortes et vers 11h00, nous retournons en salle d’examen pour voir où en est le travail. A midi pile, je souffle comme une machine à vapeur, les contractions sont espacées mais je les sens passer. Le col est à 2: « ah bien! ça commence » me dit la sage-femme « ça vous dit un bon petit bain bien chaud en salle d’accouchement? »

Et là le bonheur… ya du soleil à flots, l’eau est bouillante, je m’endors entre chaque contraction tellement elles sont espacées mais suffisamment fortes pour me mettre KO à chaque fois. Seul l’homme est là. Religieusement, il continue à me donner mes petits cachets homéopathiques, ça l’occupe. Il s’ennuie quand même un peu: « c’est quand même beaucoup plus cool que pour Lili hein, c’est fou comme tu maitrises »

C’est vrai que même pas peur. Enfin si, je me dis que si je continue à me prélasser dans mon bain comme ça, on y sera encore demain…

« Un petit café blond und süß comme votre femme Mr D? » – Elle l’a pas apporté en chantant, mais c’était pas loin…

Et le café est arrivé avec une odeur étrangement ignoblissime de café. Mon estomac se retourne, moi aussi. A 4 pattes dans la baignoire, je vomis proprement (j’avais tout prévu: j’ai ce qu’il faut à portée de main).

Les contractions s’affolent, la sage-femme s’affaire dans mon dos. J’entends qu’elle prépare l’arrivée de Lou. On m’a dit qu’une bonne sage femme reconnaissait l’imminence d’une naissance à la tonalité des soupirs de douleur pendant les contractions. Plus ils sont dans les graves, plus c’est proche.

Effectivement, j’entends que le zombie hurleur rencontré pendant la naissance de Maya vient de s’éveiller. Je sors de l’eau, j’ai trop chaud. L’homme et la sage femme m’accompagnent jusqu’au lit en m’épongeant, c’est très drôle, mais j’arrive pas à rigoler, je suis trop prise par l’effort que me coûtent ces 3 pas jusqu’au lit.

Arrivée là, THE contraction, SPLASCH, la poche des eaux! Ah ben je l’avais oubliée celle-là tiens! chouette! Encore un truc que je voulais connaître! Un vrai gros splasch de la poche des eaux comme dans « sex and the city » quand celle de Miranda se vide sur les Manolo Blahnik roses de Carrie. C’est exactement ce à quoi je pense à ce moment-là, et aussi à cette sensation soudaine de légèreté et de soulagement.

J’en profite pour monter sur le lit. La sage-femme le met en position siège pour que je puisse rester à genoux, appuyée « en prière »sur le dossier. Merci, elle ne me demande pas de m’allonger – Bingo! Encore un truc comme je le voulais 😀

Les contractions reprennent. 5. Il y en a eu 5 à partir de ce moment-là. 5 contractions du tonnerre qui m’ont fait mordre le dossier du lit et hurler le zombie. 2 fois on m’a dit de souffler avant de reprendre le travail. Je l’ai sentie passer, ces 2-3 minutes m’ont paru durer une éternité. Et puis on m’a dit de l’attraper. L’homme a coupé le cordon courageusement, je me suis retournée pour m’allonger avec Lou dans les bras.

J’étais subjuguée. C’était fini! Elle était là! Elle n’a pas dit un mot, elle est sage, déjà 😀

On regarde l’heure un peu trop tard, 13h01. Elle est née avant, mais on garde 13h01, c’est pas grave.

La sage-femme nous explique le placenta en détail, les différentes parties et fonctions, les morceaux qui ne doivent pas manquer et le cordon ombilical qui étonnamment ne mesure que la moitié de ce qu’il devrait. Une humeur de la nature. L’homme est courageux, il ne tombe pas dans les pommes.

C’est là qu’arrive la médecin chef essouflée, toujours en retard… « Ah mais c’est fini??? Mais vous accouchez en bolide vous!!! On m’a dit que vous étiez rentrée en salle d’accouchement à midi!!! »

Ben oui. De 2cm à naissance en une heure: Maya, record battu!

Et SANS péridurale, SANS carnage anti-glamour, SANS drame: en beauté 😀 Je savais que j’y serais arrivée toute seule à la maison si j’avais voulu!

La suite  a été un peu désagréable, il a fallu recoudre un peu et cette médecin chef est franchement pas douce. Mais rien de dramatique: 2 jours plus tard, elle me dit qu’a part les quelques sutures, tout a déjà repris sa place, comme s’il ne s’était rien passé – le résultat d’une naissance physiologiquement parfaite 🙂

J’ai dégusté le premier jour avec les contractions de retour de couches, mais un ibuprofène a suffi à passer le cap.

Aujourd’hui, Lou a 4 jours et je me bats surtout avec une montée de lait impressionnante. Beaucoup plus douloureuse que pour Lili ou Maya. Le fait de savoir que ça va aller mieux et que ça vaut le coup m’aide à tenir, mais j’ai franchement très mal. Je fais tout ce qui m’a aidée pour les 2 allaitements précédents: crèmes à la lanoline, compresses rafraichissantes, cataplasmes de fromage blanc, coques de protection… Mais rien n’y fait: j’ai deux énormes obus douloureux tendus à bloc et bouillants dans le t-shirt…

Heureusement que Lou ne se laisse pas démonter et boit courageusement à chaque tétée, ouf!

J’attends quand même impatiemment la visite de la sage-femme qui j’espère saura trouver de quoi me soulager et m’éviter une inflammation!

Lou!

Nous venons de rentrer de la maternité!

Voilà donc notre Lou!

Elle est arrivée lundi 24.03 à 13h01 – Elle est toute fine avec ses 54cm pour 3kg100.

Tout s’est très très bien passé, je te raconterai demain un peu mieux, mais déjà le bilan du médecin chef: « mais vous accouchez en bolide vous! En tout cas, c’est une naissance physiologiquement parfaite! »

Nickel non? J’accouche physiologiquement parfaitement.

Présentement, Nous sommes toutes les deux en pleine forme – si on ne pense pas à cette montée de lait du tonnerre qui me fait bigrement mal.

Pour le moment, on file profiter de cette sublime fin de journée ensoleillée pour faire notre première sortie et tester la nouvelle poussette!

J – 1 5h00 du mat

On dirait des contractions. Depuis une bonne heure, impossible de me rendormir. J’ai pris une douche bien chaude mais ça continue, c’est pas régulier et pas très fort… ah en revoilà une…  5h20…

J’ai prévenu l’homme que je le réveillais à nouveau si ça se précisait. En attendant, je viens me distraire ici pour pas penser qu’on a regardé « I am Legend » hier soir et que j’aime pas me retrouver toute seule debout dans la maison après un film pareil. Quelle nouille. Je savais que l’histoire me plairait, mais bon, j’ai peur des zombies que veux-tu…

5h24.

Ceci dit, c’est marrant comme coïncidence, mais ce film passait à la télé la veille de la naissance de Maya aussi, sauf que j’avais préféré regarder « Troie » avec Brad Pitt…

5h28

Euh… ça a l’air régulier quand même… Mais c’est des contractions de rien du tout… Faut les prendre au sérieux? Zut, mes autres naissances ont pas commencé pareil, je suis novice total là! Moi je connais juste rupture de la poche des eaux suivie beaucoup plus tard de contractions monstres et très rapprochées dès la première!

5h34, plus légère.

Nann, mais je devrais p’t’être quand même aller me sécher les cheveux là et réviser mon sac de maternité en fait…

Ah mais zut! ya la visite médicale pour la scolarisation de Lili à 10h00 tout à l’heure!!!

5h40 une petite

Bon, ben on dirait qu’il va falloir l’y envoyer avec Mimi Framboise qui ne parle pas un mot d’Allemand, ça va être sport donc. Sans oublier qu’il faudra qu’elle emmène Maya au Kindergarten avant… à moins qu’on le fasse nous en partant à la maternité…

5h46 encore une petite.

Heureusement que l’homme a annulé son meeting d’aujourd’hui à Hambourg hein?

5h54 plus forte. Aoutch!

6h03…

Bon, je vais réviser le sac de maternité, j’pense que c’est vraiment pour aujourd’hui. – Si tu ne me revois pas passer pendant 3 jours, pas de souci hein?

Sortie dominicale à J – 2

Puisque marcher devait la motiver à sortir, on a marché, on a visité, on a fait de la photo et même un ptit restau… Présentement, à 19h30, je suis lessivée, complètement sur le point d’exploser tellement c’est lourd et tellement ça tire, mais pas l’ombre d’une contraction à l’horizon 🙂

Par contre, plein de jolis souvenirs de cette journée malgré l’absence froidement condescendante du soleil.

Avec en prime:

La Louloute et ses nouvelles bottines: on a craqué, on a gardé les 3 paires 😀

Et la Louloute à trous (elle va mieux mais on est passé par maux d’oreilles et toux depuis cette histoire de dents…)

Le sens de la mesure

Comment vais-je apprendre le sens de la mesure à Lili si je garde 3 paires de chaussures sur les 4 commandées pour elle? Le tout sachant que j’aurai encore besoin d’une paire de petits nus-pieds pour un mariage cet été…

Faut dire que regarde, le choix est définitivement cornélien… J’ai déjà écarté une paire magnifique, mais à lacets, donc invivable au quotidien. Mais pour les autres…

Et puis elles sont toutes en réduction… Même les bottines étoilées de gauche qui sont d’Agatha Ruiz de la Prada et d’extrême bonne qualité sont à 40% … AAAaargh!

Elles sont malheureusement parfaites toutes les 3… *soupir* Tu ferais quoi toi? Tu leurs prends 3 paires de shoes par saison? Ils ont combien de paires de chaussures tes enfants d’ailleurs? Tu mets combien dans une paire quand tu la trouves bien rapport qualité prix? A partir de quel prix tu te dis que c’est une folie?

Tout ça c’est aussi la faute aux magasins du coin qui me font faire chou blanc depuis des semaines et ce traitre de vendeur de chaussures en ligne…

A part ça, J – 3. Faut bien bien faire passer le temps.

Les dents de la fille II

Tu te souviens que je te disais le mois dernier que la grande nous faisait des dents comme les requins?

Et bien celles devant n’ont pas voulu tomber. Lili a commencé à avoir mal et moi à m’inquiéter, donc on a pris RDV chez le dentiste.

Il a fallu les enlever vu qu’effectivement, une petite infection commençait à se loger sous une des dents de lait… en deux temps trois mouvement: badigeonnage à l’anesthésiant à la banane, clac clac, un « Aoutch » d’une Lili un peu surprise et voilà le travail! On lui a offert une petite boite pour y mettre ses dents et une jolie bague pour la féliciter de son courage. Lili était ravie.

Seulement voilà, de retour à la voiture, une petite voix me dit: Maman, mes mains elles tremblent un peu et j’ai très très froid!

Nous sommes vite rentrées et Lili nous a fait une poussée de fièvre du tonnerre: 39°. Je ne sais pas si c’est le choc, mais elle a été assommée. Elle a dormi 2 heures dans l’aprem et elle a refait une sacrée poussée de fièvre cette nuit ma Choulouloute 😦

C’est normal une réaction pareille??? Les gencives sont roses, pas de signe d’infection ni d’allergie… rien du tout… étrange…

Ce matin, elle va mieux, mais je l’ai gardée à la maison pour être sûre.

J -6

Petit passage de contrôle hier soir chez la gynéco: tout va bien. Microlou pèse environ 3,4 kg, elle a de petits cheveux qui flottent sur l’arrière de la tête, elle bouge encore bien, elle a toujours une main sur la figure, elle donne toujours des coups dans les sondes du monito, mais elle semble être plus basse qu’il y a 2 semaine. J’y retourne mardi prochain, date du terme, puis le jeudi suivant. Si elle n’est toujours pas là lundi 31, il faudra déclencher le lendemain… un 1er avril! C’te bonne blague!!! Avant, on leur laissait 10 jours après terme, c’est passé à 8… bon… On va bien voir ce qu’elle nous réserve cette petite troisième! Peut-être vraiment ce que j’imaginais il y a quelques mois???

Rendez-vous sur Hellocoton !